Découvrir Cahors
clou-signalitique
Venir à cahors
Grands Sites Midi-Pyrénées
Ville d'art et d'histoire

>> Réservations
Office de Tourisme de Cahors
Place François-Mitterrand -
46000 Cahors
Tél. 05 65 53 20 65
Fax. 05 65 53 20 74 contact@tourisme-cahors.com

ou Service du patrimoine
8, rue de la halle - 46000 Cahors
patrimoine@mairie-cahors.fr
Tél. 05 65 20 88 91

www.mairie-cahors.fr
www.tourisme-cahors.com




Laissez-vous conter Cahors
Nov 2018 - Mars 2019



***




















































 

 




































































Découvrir Cahors

Laissez-vous conter Cahors

Des visites et animations du patrimoine
Avril - Octobre 2018

 

  • Visites du patrimoine, Cahors et Saint-Cirq-Lapopie
  • Visites du patrimoine sur le Grand Cahors
  • Commémorations de la Première Guerre Mondiale : L'année 1918
  • Les conférences gratuites
  • Expositions
  • Les mises en bouche du patrimoine
    Visites conviviales avec dégustation


- Visites du patrimoine, Cahors et Saint-Cirq-Lapopie -

Cahors, le centre historique
• le 12 novembre
• les 3 et 27 décembre
• les 3 et 14 janvier
• les 11 et 25 février et le 4 mars à 15h

Des vestiges de l’amphithéâtre gallo-romain à la cathédrale, en passant par des maisons médiévales récemment restaurées, quelques rares témoignages de la Renaissance et de beaux exemples d’architecture néo-classique, partez pour une découverte générale du centre ancien (pont Valentré non-compris).
fleche Départ Office de Tourisme de Cahors.



Saint-Cirq-Lapopie historique
le 17 novembre
• le 8 décembre
• le 4 janvier
• les 14 et 26 février
• le 1er mars à 15hh

Des vestiges du château seigneurial à l’évocation des artistes du 20è siècle, des arcades marchandes du 13è s. aux fenêtres sculptées gothiques, de l’église Saint- Cyr et Sainte-Julitte à la place des Mariniers... plongez dans les grandes heures de l’histoire de ce village exceptionnel.

fleche Départ Office de Tourisme de Saint-Cirq-Lapopie.


Cahors, les portes baroques (XVIIe et XVIIIe s.)
• le samedi 16 février à 15h
L’époque classique n’est pas aussi mal représentée dans les rues de Cahors qu’on le pensait jusqu’alors. La ville conserve, par exemple, plusieurs dizaines de portes bâties sous le règne des rois Louis XIII et Louis XIV : toujours striées de traverses moulurées, parfois munies de leur heurtoir, exceptionnellement sculptées, elles sont toutes réalisées en bois de noyer.
fleche Départ Office de Tourisme de Cahors.


Cahors, les maisons médiévales, chantiers emblématiques
• le jeudi 7 mars à 15h

De l’avis des spécialistes, Cahors est la ville du Midi la plus riche en maisons du Moyen Âge : son « site patrimonial remarquable » (secteur sauvegardé) est composé de plusieurs centaines de demeures médiévales, de tailles et de formes variées. Témoins de l’âge d’or du Cahors médiéval des XIIè - XIVè s., elles sont bâties en brique, en pierre et en bois dans des mises en oeuvre très diverses. Des Soubirous aux Badernes, découvrez cette richesse, en vous arrêtant notamment devant des maisons ayant récemment fait l’objet d’une restauration dans les règles de l’art.
fleche Départ Office de Tourisme de Cahors.


Promenade dans les gravures de Léo Drouyn*
• le samedi 23 février à 15h
Peu connu du grand public, Léo Drouyn (1816-1896), originaire de Gironde, fut un excellent dessinateur de monuments, un acquafortiste de grand talent et un militant de la sauvegarde du patrimoine médiéval qu’il étudia avec une grande érudition. Si l’on regarde attentivement les gravures des quais de Cahors que Leo Drouyn a réalisées au milieu du XIXème siècle, on réalise à quel point notre ville a évolué et s’est transformée en un siècle et demi. Certains bâtiments ont été restaurés, transformés, d’autres ont été abattus ou déplacés. Cette promenade, gravures en mains, vous propose de mettre vos pas dans ceux de l’artiste graveur et de mener l’enquête le temps d’une visite sur les transformations de notre ville.
fleche Départ Office de tourisme de Cahors
* Prévoir des chaussures adaptées à la marche.



- Visites du patrimoine sur le Grand Cahors - Durée 2 heures

 


Le village et le château de Cabrerets inédit
• le samedi 23 mars à 15h
Lové au creux de la basse vallée du Célé, le village de Cabrerets est l’un des plus pittoresques du département. La découverte extérieure s’attachera à présenter autant le paysage et l’histoire que les éléments patrimoniaux qui les complètent : moulin, château du Diable, maisons anciennes, monument aux morts Art Déco, église paroissiale... À l’issue de cette découverte dans les rues du village, la visite se prolongera par la visite commentée de l’intérieur du château, qui sera exceptionnellement ouvert à titre gratuit par ses propriétaires.
fleche Départ en dessous du château de Cabrerets, sur le parking au bord du Célé (à côté du moulin). Durée totale de la visite 2h30.

La grange-étable et le bourg de Saint-Michel-de-Cours*
• le samedi 30 mars à 15h
Sauvée de la destruction grâce aux études de l’Inventaire Général et du C.A.U.E., restaurée par la volonté de la commune et du département, avec le soutien de la Fondation du Patrimoine, cette grange-étable possède un rare exemple de charpente « à cruck » datée des années 1490. Descendant d’un seul trait, du faîtage à la base des murs, les arbalétriers reposent sur des supports en pierre noyés dans la maçonnerie, réservant ainsi un vaste espace de stockage. La visite s’intéressera aussi aux maisons du bourg et à l’église Saint-Michel, d’origine médiévale.
fleche Parking et départ devant l’étang situé à l’entrée du bourg de Saint-Michel-de-Cours, en venant de Cahors. Durée 2h
* commune de Bellefont-la-Rauze

 

 

 

 



- Commémorations de la Première Guerre Mondiale : L'année 1918 -


Présentation : le monument aux morts de Cahors, de la maquette au chantier,
par Emmanuel Carrère et Patricia Girardi, archiviste communale
• le dimanche 11 novembre à 10h

Récemment redécouverte, l’exceptionnelle maquette en pierre du monument aux morts de la guerre 1914-1918 de Cahors sera présentée pour la première fois au public. Des documents tirés des archives communales seront également exposés, en lien notamment avec les débats passionnés sur la commémoration des morts pour la France de la Grande Guerre à Cahors.
fleche Hôtel de Ville, salle Henri-Martin. Gratuit.

Visite commentée / inauguration :
les grands hommes de 1918 à travers les noms de rues
par Emmanuel Carrère, animateur de l’architecture et du patrimoine
• le vendredi 9 novembre à 15h45

À l’occasion de la rénovation de plaques de rues liées aux personnages ayant marqué l’année 1918 (le Président du Conseil Georges Clémenceau, Le Maréchal Joffre, le Maréchal Foch, le Président des États-Unis Wilson), une visite commentée permettra de présenter la biographie de ces personnages importants, en même temps que sera dévoilée par le Maire l’une des nouvelles plaques de rues.
fleche Départ devant l’entrée du théâtre municipal de Cahors



Conférence « 1918 : l’année des chars d’assaut »
par Nicolas Savy, docteur en histoire et membre de la Société des Etudes du Lot.

• le mardi 20 novembre à 18h30

Voir détails dans la rubrique « conférences ».
fleche Salle-Henri-Martin, Hôtel de Ville de Cahors. Gratuit.







Exposition de panneaux « Cahors et le Lot dans le Première guerre Mondiale »,
prêtée par l’association ASPEC 14-18.
• du 20 au 26 novembre
Ces panneaux, didactiques et bien illustrés, ont été réalisés en 2014 par l’association ASPEC 14 - 18, à l’occasion d’une grande exposition qui avait présenté, dans le hangar de la Délégation Militaire Départementale, de nombreux objets d’époque et scénettes reconstituées.
fleche Salle-Henri-Martin, Hôtel de Ville de Cahors. Gratuit.










- Les conférences gratuites -


Conférence : 1918 l’année des chars d’assaut
par Nicolas Savy, docteur en histoire et membre de la Société des Etudes du Lot.
• le mardi 30 novembre à 18h30

De la Première Guerre Mondiale, on retient souvent l’enfer des tranchées, la puissance de l’artillerie où les premiers as de l’aviation de combat. Les chars sont un peu moins connus alors qu’ils furent pourtant un élément essentiel des affrontements de l’année 1918. À la fin du conflit, la seule armée française en comptait plus de 3000. C’est l’utilisation de ces monstres d’acier que cette conférence vous invite à découvrir, ainsi que la vie de leurs équipages, entre vapeurs d’essence, odeurs d’huile et de poudre, vacarme infernal et peur de mourir brûlé vif.
fleche Hôtel de Ville de Cahors, salle Henri-Martin (1er étage)



Conférence : Sept ans de découvertes archéologiques départementales à Cahors (2012-2018),
par Laurent Guyard, responsable de la Cellule départementale d’archéologie, Conseil Départemental du Lot.

• le jeudi 7 février à 18h30

En sept ans d’activité (2012-2018), la Cellule départementale d’archéologie du Lot a réalisé près de 50 opérations d’ archéologie préventive (diagnostics préalables et fouilles). Ces travaux ont fait progresser la connaissance sur l’histoire de la ville, en révélant une site rural de l’Âge du Bronze, en complétant considérablement notre connaissance de la ville antique (urbanisme, monuments, habitat, artisanat, etc.) et en apportant quelques découvertes intéressantes pour le Moyen-Âge et l’époque moderne. Grâce à ces découvertes, la connaissance de l’histoire de la ville s’approfondit !
fleche Hôtel de Ville de Cahors, salle Henri-Martin (1er étage)




Les chantiers 2018 : Archéologie du bâti et Inventaire à Cahors, bilan de l’année
par Anaïs Charrier, archéologue du bâti, ville de Cahors.

• le mardi 12 février à 18h30

Le compte-rendu détaillé, illustré par un diaporama, présentera les études menées par l’archéologue du bâti sur des maisons en chantiers dans le centre ancien. De nouvelles richesses patrimoniales seront révélées au grand jour.
fleche Hôtel de Ville de Cahors, salle Henri-Martin (1er étage)














Conférence « le trésor monétaire gallo-romain de Cahors - Saint-Georges »
par Georges Depeyrot, directeur de Recherche au CNRS et spécialiste de numismatique antique.

• le jeudi 21 février à 18h30

Le département du Lot a livré peu de trésors. Un seul est connu pour Cahors et a été découvert dans les années 1970 dans le faubourg Saint- Georges. Composé de petits bronzes du quatrième siècle, à l’effigie de Constantin Ier et de ses fils, il a été enfoui dans les années 345-350. Il est surtout connu pour avoir livré le premier exemplaire d’une rarissime monnaie d’Arles.

Cette présentation permettra d’aborder la question de la nature des trésors et d’évoquer les méthodes d’étude et de compréhension de ces enfouissements.

À cette occasion, le Musée de Cahors Henri-Martin présentera quelques monnaies du trésor qu’il conserve dans ses réserves.
fleche Hôtel de Ville de Cahors, salle Henri-Martin (1er étage)



- La Maison de l’Eau -


Entre le pont Valentré et la fontaine des Chartreux, au pied de la colline, en bordure du Lot, se trouve un bâtiment du XIXe siècle, la Maison de l’Eau. Construit en 1853, pour alimenter la ville en eau potable grâce à l’eau de la fontaine des Chartreux, cet édifice à l’architecture remarquable est aujourd’hui un lieu d’accueil et d’expositions présentant l’histoire du pont Valentré et de l’eau potable à Cahors. Ce lieu insolite, qui conserve sa machinerie d’origine, saura satisfaire la curiosité de tous, petits et grands !

fleche
Maison de l’Eau, Quai Albert-Cappus (à deux pas du pont Valentré)

• DU 1er novembre au 22 décembre 2018 :
Vendredis, samedis, dimanches et jours fériés de 14h30 à 17h30.

• DU 23 au 30 décembre 2018 :
Tous les jours* de 14h30 à 17h30.
(*Attention : fermé le 24 et 25 décembre. Fermeture annuelle du 31 décembre 2018 au 21 février 2019 inclus).

• DU 22 février au 10 mars 2019
Ouvert tous les jours de 14h30 à 17h30.

• DU 11 au 31 mars 2019 :
Vendredis, samedis, dimanches et jours fériés de 14h30 à 17h30.



Depuis 2010, des expositions temporaires retracent
l’histoire de la toilette de l’Antiquité au XIXe siècle.

À découvrir jusqu’au 30 décembre 2018,
les « Bains au XIXe siècle ».

À partir du 22 février 2019
Nouvelle exposition : l’Architecture thermale des XIXe et XXe siècles

À cette époque, le thermalisme se développe en France. Si toutes les villes thermales ne deviennent pas des stations phares du tourisme thermal, toutes tentent de proposer aux curistes une offre unique et complète, alliant soins et loisirs, dans un cadre unique et une architecture prestigieuse.

fleche Quai Albert-Cappus, à deux pas du pont Valentré. Entrée libre.



- Maison du Patrimoine -



















Maison médiévale réhabilitée au coeur du secteur sauvegardé, la Maison du Patrimoine est un lieu d’accueil, de renseignements et d’échanges autour de l’étude scientifique du patrimoine, de sa mise en valeur et des chantiers de restauration. L’actualité des découvertes archéologiques en secteur sauvegardé y est présentée par des expositions de panneaux accompagnées de plaquettes gratuites. D’autres publications sur le patrimoine de Cahors sont disponibles.

fleche
Maison du Patrimoine, 8 rue de la Halle.

* Horaires d’ouverture :
les mardis, mercredis et jeudis de 10h à 12h et de 14h30 à 17h30 ; le vendredi de 10h à 12h.

De novembre 2018 à février 2019 :
Cahors, les chantiers 2017

À partir de mars 2019 :
Cahors, les chantiers 2018

Ces expositions, conçues par Anaïs Charrier, archéologue du bâti de la Ville de Cahors, présenteront les principales découvertes archéologiques faites à Cahors en 2017 et en 2018, à l’occasion des chantiers de restauration du bâti en secteur sauvegardé.

fleche Maison du Patrimoine, 8 rue de la Halle.



- Le Musée de Cahors Henri-Martin* -



















Le Musée de Cahors Henri-Martin a fermé ses portes pour quelques années ; une trêve qui va permettre une rénovation complète des bâtiments et un agrandissement des espaces d’exposition. Le premier semestre 2016 a été consacré au transfert des collections dans des réserves temporaires pour permettre aux travaux de débuter. Le restant de 2016 et l’année 2017 ont été employés au minutieux travail du chantier des collections : chacun des 10 000 objets de l’institution a été dépoussiéré, marqué, photographié, documenté et conditionné. Un constat d’état a déterminé les objets nécessitant une restauration. L’étape suivante est le suivi des restaurations des oeuvres qui seront présentées au public de façon permanente.

fleche *Actuellement fermé pour travaux.



- La Bibliothèque Patrimoniale et de Recherche du Grand Cahors -



















La Bibliothèque Patrimoniale et de Recherche du Grand Cahors conserve près de 40 000 documents issus de l’époque médiévale jusqu’à nos jours, dont 4000 sont liés à l’histoire du Quercy. Elle est classée au titre des Monuments Historiques et régulièrement citée pour la beauté de son cadre et pour ses collections, dans la presse nationale et les médias.

fleche Bibliothèque Patrimoniale, place François-Mitterrand (au dessus de l’Office de Tourisme).

Elle est ouverte aux groupes et aux visiteurs individuels, aux étudiants et aux chercheurs mardi, mercredi et jeudi de 14h à 18h et, sur rendez- vous, du mardi au vendredi matin. Possibilité de visite commentée sur demande. Tél : 05 65 35 10 80 / bpr@grandcahors.fr



« Les mises en bouche du patrimoine »
Visites conviviales avec dégustation.

 

Le dernier jeudi du mois (sauf en décembre le 3ème jeudi), à 12h15 et à 18h15.
Durée totale (visite et dégustation) : 1h30.

 

Visites courtes, inédites (ou rarement proposées), suivies d’une dégustation gourmande de vin de Cahors animée par le vigneron. Chaque thématique est proposée deux fois le même jour. Paiement au lieu de départ dans les 15 minutes précédant chaque visite.

La rue Victor-Hugo et sa place, nouvellement réaménagées*
• le jeudi 29 novembre

De l’ancienne école normale des instituteurs à la Caisse d’Epargne, de la maison d’Emile Toulouse aux pavillons des années 1930, de l’école Zacharie-Lafage à la place Victor-Hugo nouvellement réaménagée, une visite variée, qui se terminera par des lectures et l’inauguration de la place.
fleche Départ à l’angle de la rue Victor-Hugo et du boulevard Gambetta).
Cette visite sera exceptionnellement gratuite car suivie à 19h15 d’une lecture-inauguration de la place Victor-Hugo, récemment réaménagée avec des plaques métalliques gravées de vers du poète.

Les tableaux de l’église Saint-Barthélémy
• jeudi 20 décembre

27 tableaux des XVIIè, XVIIIè et XIXè siècles, restaurés par la Ville, ornent les murs de l’église Saint-Barthélémy. Deux sont liés à saint Jacques, d’autres présentent des éléments iconographiques rares ou traités d’une manière originale, qui intègrent parfois des saints quercynois. Une richesse insoupçonnée.
fleche Départ au pied du clocher de l’église, rue Saint-Barthélémy.


L’église des Dominicains de Cabessut*
• le jeudi 31 janvier 2019

Appelés à Cahors en 1226 par l’évêque Guillaume de Cardaillac, les Dominicains s’installent à partir de 1264 dans le faubourg maraîcher de Cabessut et ils y font construire leur nouvelle église dans la première moitié du XIVè s. Seconde plus grande église du diocèse après la cathédrale, elle a conservé d’impressionnants vestiges du temps de sa splendeur.
fleche Départ sur le parvis de l’église, rue des Jacobins.
* actuelle église du Sacré-Coeur


De l’impasse Catonne à la rue du Tapis-Vert
• le jeudi 28 février

Ces deux axes d’origine médiévale, situés hors des sentiers battus par les touristes, présentent une intéressante variété d’éléments ornementaux ou structurels de différentes époques, allant du Moyen Âge au XIXè siècle, sans oublier l’époque classique.
fleche Départ devant le café le Forum, place Chapou.





L’avenue Charles-de-Freycinet
• le jeudi 28 mars

Le polytechnicien et ministre Charles de Freycinet a donné son nom à l’une des plus intéressantes rues de Cahors, dans laquelle se succèdent vestiges antiques, habitations à Bon Marché ou pavillons des années 1930 sans oublier un remarquable hôtel, bâti à la Belle Epoque par l’architecte Emile Toulouse.
fleche Départ devant l’arc de Diane, avenue Charles-de-Freycinet.