[12] >> La chapelle des basmes. Square Olivier-de-Magny.

Dans l’enceinte de l’hortus* des Dames de Cahors, ces plessis* de métal sont consacrés aux huit familles de parfums : les hespéridés (huiles essentielles très volatiles à base d’agrumes), les aromates (effluves de sauge, romarin, thym, lavande, anis...), les notes fleuries (liées aux fleurs), les notes vertes ou fougères (odeurs de gazon, de mousse, de feuilles), les notes fruitées (odeurs de fruits : framboise, poire, pêche, mûre...) les notes épicées (girofle, cannelle, muscade...), les notes boisées (notes chaudes comme le santal, le cèdre, la patchouli...), les notes orientales ou balsamiques (parfums orientaux, mélange de chaleur, de sensualité, poudré ou vanillé). Les trois autres carrés sont consacrés à la violette de Cahors, aux menthes et aux géraniums odorants.